Les registres du conseil d’administration du Collège de France accessibles en ligne

Le service des archives du Collège de France a récemment mis en ligne les registres des délibérations du conseil d’administration du Collège de France. Institué par un décret du 18 juin 1935 (disponible ici), le conseil d’administration est alors une nouveauté dans le fonctionnement de l’établissement. L’ensemble des décisions est ordinairement pris par l’assemblée des professeurs, réunis de façon « collégiale ». Cependant, le principal volet de la loi engage l’autonomie financière de l’institution : il est donc nécessaire d’établir une nouvelle instance de contrôle. L’organisation retenue est la suivante :

  • l’assemblée conserve le pouvoir de décision sur ce qui relève de la politique intellectuelle : création des chaires, élection des nouveaux professeurs, publications scientifiques, etc. ;
  • le conseil d’administration se prononce, au moins deux fois par an, sur les dépenses et recettes dans le cadre de l’autonomie financière.

La simplicité de cette dernière formule ne doit pas effacer la multitude d’opérations concernées. En effet, au-delà de la gestion courante du budget, il s’agit de gérer les les dons, legs et fondations, parfois constitués de portefeuilles d’actions et obligations, l’entretien de bâtiments, les bourses pour une année de cours (par ex. dans le cadre des cours Michonis), le traitement de certains personnels, les aides exceptionnelles accordées à certains d’entre eux, etc.

Compte rendu du premier conseil d’administration, 24 novembre 1935 (7AP67)

Les registres ont été tenus jusqu’en 1972, quand les conseils d’administration durent jusqu’en 1985. Il est possible que la cessation de leur activité fasse suite à un décret du Conseil d’État dans le cadre de la loi du 26 janvier 1984 (dite « loi Savary). Aujourd’hui, l’assemblée des professeurs exerce de nouveau conjointement les fonctions de conseil d’administration et de conseil scientifique de l’institution. Quoiqu’il en soit, les registres des délibérations évoqués ici ne contiennent pas seulement des informations comptables, ils sont aussi des archives de la recherche à part entière, c’est-à-dire des archives qui, pour n’être pas issues directement des recherches scientifiques, donnent de précieuses informations : quelles sont les disciplines dans lesquelles on investit le plus, leur poids symbolique est-il corrélé aux sommes engagées, à quelles dépenses (parfois inattendues) un établissement doit-il faire face ? Ces questions sont centrales dans les recherches sur les sciences (science studies), et ont déjà fait l’objet d’études au Collège de France1. Pour prolonger la réflexion, vous pouvez consulter les documents numérisés ici.

Pour citer cet article : Christophe Labaune, "Les registres du conseil d’administration du Collège de France accessibles en ligne," in Colligere, 15/09/2020, https://archibibscdf.hypotheses.org/8820. Consulté le 29/10/2020.

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

  1. RENISIO, Yann. Le crédit des chaires : Inertie disciplinaire et ascension des sciences au Collège de France (1800-2000) In : La politique des chaires au Collège de France [en ligne]. Paris : Les Belles Lettres, 2017 (généré le 09 septembre 2020). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/lesbelleslettres/163>. ISBN : 9782251906690. DOI : https://doi.org/10.4000/books.lesbelleslettres.163. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search