Einstein au Collège de France

Sous la direction de Antoine Compagnon et Céline Surprenant Paris, Collège de France, coll. « Passage des disciplines », 2020

Cliquer sur l’image pour retrouver le livre sur openedition.org

La collection « Passage des disciplines » a été créée en 2018 pour accueillir les ouvrages issus des recherches du projet éponyme, dirigé depuis 2012 par le professeur Antoine Compagnon. Ce programme a pour objectif d’étudier le développement des disciplines scientifiques et littéraires aux XIXe et XXe siècles, tant à l’échelle nationale qu’internationale, à travers l’histoire du Collège de France. La collection accueille désormais trois titres, tous sous forme numérique afin d’en faciliter la diffusion au plus grand nombre. Vous pouvez les retrouver à l’adresse suivante : https://books.openedition.org/cdf/5398.

En 1914, Albert Einstein avait été invité à donner les conférences Michonis au Collège de France, organisées à partir de 1905 grâce au mécène Georges Michonis, pour y accueillir des savants étrangers. L’entrée en guerre l’empêcha de venir à Paris. Sous l’impulsion de Paul Langevin, professeur de Physique générale et expérimentale (1909-1946), l’invitation fut renouvelée en février 1922, peu après les tests de la théorie de la relativité générale effectués par l’astronome Sir Arthur Eddington en 1919, qui contribuèrent à la renommée mondiale d’Einstein. Le Collège se singularisera encore par la suite dans la réception des idées d’Einstein, en créant, en 1933, une chaire pour le physicien, qui avait fui l’Allemagne. Ayant déjà accepté un poste à l’Institut des études avancées de Princeton nouvellement créé (1930), Einstein n’occupera jamais cette chaire.

Avec pour fil conducteur la visite d’Einstein au Collège, ce 3e volume de la collection s’intéresse à l’impact des idées d’Einstein sur la physique française et, plus largement, dans la formation des savoirs et des arts (des années 1910 jusqu’à la Seconde Guerre mondiale) en France et au-delà. Contrairement à Freud et à Darwin, dont l’accueil au Collège a été difficile, accueil qui a fait l’objet de deux volumes précédents de la collection, la théorie de la relativité d’Einstein y a très tôt été présentée par Langevin, qui en a fait le sujet de ses cours dès 1910-1911.

Ce volume découle d’un colloque organisé par Antoine Compagnon (Littérature française moderne et contemporaine), Jean Dalibard (Atomes et rayonnement) et Jean-François Joanny (Matière molle et biophysique) les 11 et 12 juin 2018, dans le cadre du projet « Passage des disciplines : histoire globale du Collège de France, XIXe-XXe siècle », qui porte sur l’évolution des matières enseignées aussi bien que celles qui n’y ont pas été admises et qui forment un « Collège virtuel », depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’aux années 1960. Il est dirigé par Antoine Compagnon, avec la collaboration de Céline Surprenant et reçoit le soutien financier de PSL (2016-2019), et de la Fondation Hugot.


In 1914, Albert Einstein was invited to deliver the Michonis Lectures at the Collège de France, which had been organized thanks to Georges Michonis from 1905 onwards to welcome foreign scholars to the Collège de France. The outbreak of the First World War however prevented Einstein from coming to Paris. At the instigation of Paul Langevin, professor of General and Experimental Physics (1909-1946), the invitation was renewed in February 1922, shortly after the astronomer Sir Arthur Eddington had tested the theory (in 1919) that contributed to Einstein’s international fame.

Taking Einstein’s visit to the Collège as as the main thread, the 3rd volume of the series focuses on the impact of his ideas on French physics and more generally on the formation of disciplines and the arts (from the 1910s until the Second World War) in France and beyond. Unlike the ideas of Freud and Darwin, which were not well received at the Collège and which were the subject of the first two volumes of the series, respectively, Einstein’s theory of relativity attracted the attention of Paul Langevin, who presented it as early as 1910-1911 in his teachings.

Volume 3 of the “Passage des disciplines” series includes texts that were presented during the symposium “Einstein at the Collège de France” (11-12 June 2018), organized by Antoine Compagnon (Modern and Contemporary French Literature), Jean Dalibard (Atoms and Radiation), and Jean-François Joanny (Soft Matter and Biophysics), as part of “Passage des disciplines: Global history of the Collège de France, 19th-20th century”. This research programme and the series associated with it examines the genesis of scientific and literary fields of knowledge, their mapping and their evolution during the 19th and 20th centuries, on both national and international levels, from the standpoint afforded by the history of the renewal of academic Chairs at the Collège de France. It is headed by Antoine Compagnon, in collaboration with Céline Surprenant, and receives the financial support of PSL (2016-2019) and the Fondation Hugot.

Pour citer cet article : Antoine Compagnon, Céline Surprenant, "Einstein au Collège de France," in Colligere, 25/06/2020, https://archibibscdf.hypotheses.org/8701. Consulté le 10/07/2020.

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.