Sources Chrétiennes, Sources Chrétiennes Online : quand le papier complète l’écran

La collection des Sources chrétiennes est l’une des collections les plus importantes concernant les textes des Pères de l’Église, qui y sont présentés, édités dans leur langue originale (grec, latin, araméen, syriaque), présentés et traduits en français. Le principe de cette collection, débutée en pleine Seconde Guerre mondiale par trois Jésuites, les Pères Daniélou, de Lubac et Mondésert, consiste à ne publier que des œuvres intégrales, d’en étudier la tradition manuscrite de la manière la plus exhaustive possible, et d’en proposer une traduction annotée permettant sa lecture par le plus grand nombre. Plus de 600 volumes ont ainsi paru aux éditions du Cerf depuis 1942, sous la responsabilité académique de l’Institut des Sources Chrétiennes installé à Lyon.

Parallèlement à cette prestigieuse collection imprimée, Brepols a lancé en janvier dernier la base Sources Chrétiennes Online (SCO), consistant en la numérisation des textes originaux et des traductions de la collection imprimée : dans une interface en anglais et en français, et grâce à un moteur de recherche, il est possible désormais d’interroger en texte intégral aussi bien les textes originaux que les traductions, afin par exemple de repérer les occurrences d’un même mot dans un corpus d’auteurs, d’étudier une thématique de manière transversale pour en examiner le traitement par des auteurs de périodes et d’origines géographiques diverses, ou encore de lire de manière suivie les œuvres d’un même auteur. A ce jour, 200 volumes des Sources Chrétiennes ont été numérisés et sont interrogeables dans les SCO : Brepols prévoit un rythme d’accroissement de près de 100 volumes par an, ce qui permettra de disposer en 2024 de la totalité de la collection en ligne et d’intégrer au fil de l’eau les futurs volumes en cours de préparation.

Le choix fait par Brepols de ne numériser que les textes et leurs traductions permet de nombreuses recherches jusqu’ici rendues fastidieuses par la nécessité de parcourir tous les volumes imprimés ; mais ces volumes restent totalement indispensables et complémentaires dans la mesure où les SCO ne traitent aucun élément du paratexte : la consultation des volumes reste donc l’unique moyen d’accéder à l’apparat critique avec les variantes des différents manuscrits d’un même texte, mais aussi aux notes, index et présentations introductives.

Nous nous réjouissons donc de proposer aux lecteurs des bibliothèques du Collège de France l’accès à la base SCO via notre portail documentaire Omnia, aussi bien qu’à la collection imprimée disponible dans son intégralité à la bibliothèque byzantine.

Pour citer cet article : Guillaume Lebailly, "Sources Chrétiennes, Sources Chrétiennes Online : quand le papier complète l’écran," in Colligere, 14/04/2020, https://archibibscdf.hypotheses.org/8502. Consulté le 06/06/2020.

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.