Un cours inédit de Martial Gueroult sur Kant

Quand les archives scientifiques du Collège de France offrent matière à édition

Après Cartes et fictions (XVIe-XVIIIe siècle), ouvrage de Roger Chartier et volume inaugural de la nouvelle collection « Faire savoir » dirigée par Patrick Boucheron, les Éditions du Collège de France ont fait paraître début octobre un deuxième volume : l’édition, par Arnaud Pelletier, professeur de philosophie à l’Université libre de Bruxelles, du cours que Martial Gueroult professa au Collège de France durant l’année 1957-1958 sur la Critique de la raison pure de Kant.

Couverture de l’ouvrage. Cliquer pour accéder à la page de présentation

Martial Gueroult est né dans la dernière décennie du XIXe siècle, en 1891 : c’est un élève des toutes premières générations de l’école primaire obligatoire sous la Troisième république. Il disparaît en 1976 après avoir à son tour enseigné la philosophie à plusieurs générations de lycéens, puis d’étudiants à l’université de Strasbourg et à la Sorbonne, ainsi qu’aux normaliens de Saint-Cloud et à tous les auditeurs du Collège de France dans la chaire qu’il y occupa de 1951 à 1962 sous l’intitulé « Histoire et technologie des systèmes philosophiques ».

La maquette éditoriale de cette nouvelle collection, de format « faux carré » (21×24 cm), au papier de couverture texturé, outre qu’elle honore la dimension patrimoniale des ouvrages, offre ici un confort de lecture, par la largeur inhabituelle des pages et des marges intérieures, bienvenu pour ce texte dense et copieux ; elle présente comme il se doit quelques clichés des sources d’archives exploitées.

Les quelque 665 pages du cours conservé au service des archives du Collège de France à la cote 70 CDF, une abondante liasse dactylographiée et annotée de la main de Gueroult, témoignent de cet ouvrage en devenir, maintes fois remis sur le métier, enseigné par étapes, dans plusieurs lieux et institutions, y compris après la décennie de son enseignement au Collège.

L’iconographie choisie par Arnaud Pelletier et les Éditions du Collège de France, dès la première de couverture, donnent un aperçu de cette archive aux couches textuelles successives, sédimentées. Arnaud Pelletier a dû tenir compte de ces évolutions intrinsèques, déchiffrer les annotations manuscrites parfois difficiles à restituer, arbitrer si besoin entre diverses versions concurrentes, du moins en apparence sur le papier lu aujourd’hui. Il explicite bien sûr sa méthode d’établissement du texte dans l’ouvrage.

Une préface rédigée par Claudine Tiercelin, titulaire de la chaire de Métaphysique et philosophie de la connaissance au Collège de France depuis 2010, situe les apports de ce travail inédit tant du point de vue de l’histoire de la philosophie, des études kantiennes que de celui des théories de la connaissance et de la manière de les enseigner.

Il se trouve que Kant et sa Critique de la Raison pure sont, avec la Critique de la raison pratique et la Critique de la faculté de juger, au programme de l’épreuve d’histoire de la philosophie au concours d’agrégation externe de philosophie cette année (session 2022-2023). Même si le contenu de ce cours est à remettre dans le contexte des études kantiennes d’alors et en particulier de ce que Gueroult doit aux commentateurs allemands de Kant, les vertus pédagogiques de ce texte peuvent encore éclairer ceux des étudiants qui abordent la Critique de nos jours.

Le service des archives du Pôle patrimonial au Collège de France remercie les Éditions de leur invitation à rédiger, en appendice du texte, une notice sur l’apport spécifique du fonds scientifique « Martial Gueroult » à ce travail éditorial. L’auteure de cette rubrique intitulée « Faire fond(s) » se propose de compléter bientôt le présent billet par une présentation plus détaillée de cette collaboration entre éditions et archives. Seront en outre exposés des éléments n’ayant pu être sélectionnés pour l’édition papier mais ayant vocation à enrichir, le cas échéant, la version numérique de l’ouvrage. Enfin, le témoignage oral d’un des auditeurs de Martial Gueroult au Collège de France, ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, professeur de classes préparatoires au lycée Henri-IV jusqu’au début des années 1980, sera retranscrit.

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International



Citer ce billet
Laure Léveillé (2022, 21 novembre). Un cours inédit de Martial Gueroult sur Kant. Colligere. Consulté le 5 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/bde8

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Lin, Esther dit :

    Un ouvrage savant intelligemment présenté dans cet article suscite une vive curiosité pour le lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search